Paix 2441

D’après Aristophane
Création collective, mise en scène - Ivan Márquez

Rien ne va plus sur Terre, où le chaos règne. Trygée, jeune vigneron athénien, s'envole vers l'Olympe sur un scarabée géant pour demander des comptes aux dieux. Ainsi, divins et mortels se relaient sur scène, déployant leurs univers grotesques.
Jean Vilar disait qu'il est ingrat voire impossible de porter à la scène une version fidèle de l'œuvre d'Aristophane. Au milieu d'une arène, quatre acteurs se proposent alors de raconter cette histoire rocambolesque, par l'un des plus grands poètes comiques antiques. Ils chercheront des moyens de représentation et de narration au delà des conventions classiques
de personnification.
Loin de la fable moralisatrice et pacifique, La Paix questionne, de manière prosaïque et scatologique, l'inpossibilité du vivre ensemble.

Textes  
Aristophane (traduction de Pascal Thiercy, transposition de Jean Vilar)
Beaudelaire, De l’essence du rire
Ecritures personnelles

Avec
Marguerite Courcier
Hubert Girard
Camille Jouannest
Axelle Lerouge

Un spectacle produit par 15 000 cm² de peau, Collectif Les Bourlingueurs - Première étape de travail lors des Effusions 2019 à L’île du Roy, Val-de-Reuil

S’abonner à notre Newsletter

Suivez-nous

©Compagnie 15 000 cm² de peau 
Conception du site : Gala Moreau